Le collectif #i4emploi

Comment est né le collectif #i4emploi ?

Créé fin septembre 2015, pour sauver une trentaine d'emplois d'une usine en Corrèze qui était menacée de liquidation, le collectif #i4Emploi (influenceurs pour l'emploi) a ensuite étendu son action sur Twitter pour accompagner des personnes au chômage. L'objectif est de mettre en avant leurs compétences et en leur donnant une importante visibilité.

Aujourd'hui, #i4Emploi regroupe plus de 2000 influenceurs (cumulant plus de 1 million de followers) qui affichent le hashtag dans leurs biographies. Nous pensons qu'à l'image de la légende du colibri, il est possible de contribuer, à notre échelle, à la lutte contre le chômage. Nous avons fait du "Don de RT" une force qui permet aux demandeurs d'emploi de bénéficier de nos réseaux (à la fois "virtuels" et réels).

Depuis 2015, plus de 500 personnes, en recherche d'emplois, ont sollicité le collectif et bénéficié de plus de visibilité auprès des recruteurs et d'une entraide pour améliorer leur communication (plus de 10% ont retrouvé un travail depuis qu'ils ont sollicité #i4Emploi). Le collectif est composé de bénévoles altruistes qui donnent du temps le soir après leurs journées de travail.

Quel est le rayonnement de ce collectif ?

Chaque jour, les profils qui utilisent #i4emploiR (le "R" signifiant recherche) sont visibles de plus de 480 000 internautes et génèrent plus de 3 millions d'impression. La viralité est incroyable grâce à tous celles et ceux qui relayent dans Twitter. Plusieurs articles dans la presse ont parlé de l'action et ont contribué à permettent à plus de personne de retrouver un emploi par le biais des réseaux sociaux.

Comment l'utiliser ?

La méthode est assez simple et résumée dans cette présentation :
https://www.slideshare.net/AlbanJarry/i4emploi-comment-l-utiliser.

Il faut faire un tweet avec quelques mots clés sur sa recherche et ses compétences, ajouter une image qui résume les principales qualités de la personne, mettre un lien vers un profil LinkedIn puis ajouter le hashtag #i4emploiR.

Ensuite, chaque soir, des bénévoles du collectif relayent les demandes sur le compte #i4emploi. C'est un recensement très chronophage et il faut remercier les personnes qui le font dans l'ombre.

Le collectif ne relaye pas les demandes pour des stages ou des offres d'emploi des entreprises car ce sont les demandeurs d'emplois que nous souhaitons aider.

Quelle est la réussite et l'efficacité de ce concept ?

Le collectif permet à la fois de mettre en avant les personnes qui l'utilisent pour essayer de leur retrouver un emploi, mais il renforce l'accompagnement humain primordial pendant cette période d'éloignement du monde de l'entreprise. En tweetant sur ses compétences, c'est un excellent moyen de faire un point sur celles qui sont les plus importantes et de travailler sur sa "vitrine numérique" qui permettra de retrouver un emploi. #i4emploi est un moyen parmi beaucoup d'autres et, surtout, doit être vu comme une voie un peu différente qui permet de régénérer de la confiance en soi. En aucun cas #i4emploi ne doit être vu comme un moyen remplaçant les autres méthodes de recherche d'un emploi.

Propos d'Alban Jarry, co-fondateur de #i4emploi, receillis par Sylvaine Garderet le 25 février 2017.

Tweeter

ACCUEIL | AIDE | MENTIONS LÉGALES | CONTACT | FAQ | RÈGLES D'USAGE